Skip Global Navigation to Main Content
Skip Breadcrumb Navigation
Discours

Forum sur l’Entreprenariat Féminine dans le Domaine de l’Agro-Industrie et de l’Agro-Business en Afrique

Etats Des Lieux, Opportunities Et Perspectives : Cas Du Mali

Discours de Mme Gillian A. Milovanovic, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali

  • Excellence Monsieur le Premier Ministre
  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions de la République
  • Monsieur le Président du Conseil national du Patronat du Mali
  • Monsieur le Vice-Président de la FFB
  • Madame la Présidente de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprise au Mali
  • Madame la Directrice régionale Afrique de l’Ouest d’ONU-Femmes
  • Monsieur le Représentant de la Banque ouest africaine de Développement,
  • Mesdames et Messieurs les Chef de Missions Diplomatiques et les représentants des organisations Internationales accréditées au Mali
  • Mesdames et Messieurs de la presse
  • Honorables invités

Je me réjouis d’être à vos côtés pour l’ouverture de cet important atelier dont le thème est la femme malienne et l’agro-industrie.   Il s’agit d’un thème particulièrement bien choisi pour marquer le début de cette année qui marque  le cinquantenaire de la création de l’USAID, dont plus de 40 ans de présence au Mali.

En effet, au Mali, tout comme dans la plupart des pays en développement, les femmes représentent plus de la moitié de la population. Elles assurent entre 60 et 80% de la production alimentaire.  Elles sont davantage disposées à investir leurs revenus dans le bien-être de la famille, notamment dans la santé, l’éducation et la nutrition. En investissant davantage de ressources en faveur des femmes, nous augmentons leurs capacités à mieux s’occuper de leurs familles et des nouvelles générations.

Au Mali, tout comme ailleurs en Afrique de l’Ouest, les femmes entrepreneures contribuent de plus en plus à l’économie nationale et ce malgré de nombreux défis.
 
Pour faire face à ces défis, le Gouvernement américain, à travers l’USAID, s’est engagé à appuyer les associations et les femmes entrepreneures.  Grace à l’appui accordé à travers des ONG telles que Trickle Up, l’USAID aide les femmes à devenir des micro-entrepreneures, notamment en leur fournissant une formation adaptée, en accordant des subventions pour le démarrage des activités, et en appuyant la création de caisses d’épargne.

Mesdames et Messieurs,

Au cours des cinq dernières années, l’USAID a appuyé de nombreux projets qui ont permis aux entrepreneures de créer et de développer leurs entreprises.  Entre-autre, notre appui les ont aidé à accèder à des lignes de crédit, et à améliorer les techniques de production dans les secteurs de la pêche et de l’élevage.

Grace à l’usage qu’elles ont fait de ces programmes, les femmes du Mali ont accède á une plus grande indépendance financière et sont devenues elles-mêmes des employeurs. Ces exemples demontrent l’importance de l’entreprenariat féminin dans le développement de toute nation. D’où la pertinence de notre appui en faveur des femmes entrepreneurs.
 
Mesdames et Messieurs,

Malgré les efforts déployés, il reste encore beaucoup à faire.

Ainsi, l’année dernière, le Président Obama a lancé une nouvelle initiative globale de lutte contre la faim et en faveur de la sécurité alimentaire appelée  "Initiative Alimentaire pour l’Avenir".  Les femmes sont au cœur des efforts du Gouvernement Américaine et de la Stratégie de l’USAID Mali dans le cadre de cette initiative.

La stratégie que nous élaborons se fait en consultation étroite avec le gouvernement du Mali, les ONG, la société civile, les bailleurs de fonds ainsi que le secteur privé.  Nous nous engageons, pour les cinq ans à venir, en faveur d’une approche basée sur le développement des marchés qui accorde la priorité à l’agriculture, à la nutrition des enfants de moins de cinq ans, et à une plus grande équité homme-femme.

Je profite de cette tribune pour vous inviter à nous aider, en tant que partenaires.  Car notre objectif ne sera atteint qu’avec la participation d’un entreprenariat féminin fort.

Pour terminer, je vous souhaite plein succès dans vos travaux en espérant qu’ils aboutiront sur des recommandations dont l’application renforcera l’entreprenariat féminin.

Je vous remercie de votre aimable attention.